Le rosé, on le boit frais.

Et toutes les occasions sont bonnes pour le déguster.

Vins roses 1

Les origines du rosé

On ne le sait pas assez, mais le vin rosé existe depuis des millénaires. Il est fort probable que c’est d’ailleurs le vin des origines et du Bassin méditerranéen.

En effet, le jus des raisins foulés au pied ne restait pas en contact avec la pulpe et était directement mis en tonneau, d’où sa teinte juste rosée. Quand les armées romaines ont débarqué à Marseille (Massalia), elles ont aussi amené les pieds de vigne qui se sont répandus ensuite dans toute la Provence durant le Moyen-Âge (le Clairet). À l’heure actuelle, la Provence reste le premier producteur de Rosé avec 5 % de la production mondiale. Outre la France, l’Italie et l’Espagne, d’autres régions se profilent en rose : les États-Unis, l’Afrique du Nord et l’Europe de l’Est. Désormais, les vins rosés ont retrouvé leurs lettres de noblesse...

Vins roses 2

3 idées fausses sur le rosé

1. Le rosé est un mélange de blanc et de rouge.
Arrrghhh... Bacchus, le dieu du vin, se retourne dans sa tombe ! En effet, le rosé est fabriqué avec des raisins noirs. C’est le temps de macération réduit qui lui donne sa charmante teinte rosée.

2. Le vin rosé est meilleur avec des glaçons.
La réponse est non ! Servez-le entre 8 et 10 ° en le sortant du frigo 10 minutes avant.

3. Le rosé, c’est uniquement pour le barbecue.
Détrompez-vous ! Le rosé accompagne aussi les coquilles Saint-Jacques, les rougets, les sushis, les desserts, les fraises et les fruits exotiques...

Vins roses 3

Les vins rosés sont élaborés de 3 façons différentes

Pressurage direct
Les raisins sont directement pressés juste après la vendange. Cette méthode donne des rosés très clairs, très légers, rafraîchissants et à consommer rapidement. Les rosés dits 'gris' sont élaborés par cette méthode.

Macération
Les raisins macèrent entre 2 et 20 heures dans le pressoir ou en cuve avant d’être pressés. Cette méthode donne, selon le temps de macération, des rosés plus ou moins foncés, avec une intensité aromatique plus soutenue et une durée de garde qui peut aller jusqu’à un an. C’est la méthode de la plupart des rosés élaborés aujourd’hui.

Les rosés de saignée
Les raisins sont mis en cuve après la vendange afin d’élaborer un vin rouge. Lorsque la couleur rosée désirée est obtenue, une 'saignée' de la cuve, càd une ponction, est alors réalisée. Celle-ci permet, également, dans les années médiocres, de 'concentrer' le vin rouge 'restant' dans la cuve. Le rosé, dit de Saignée, est un vin plus foncé, plus lourd et plus vineux mais avec un potentiel de garde supérieur. Il est souvent utilisé pour élaborer les Clairets à Bordeaux.

Toujours pas client €uromatch ?

Inscrivez-vous vite : c’est gratuit et vous commencez à accumuler des €uroMatch tout de suite. À vous les avantages !

Je découvre